Combien d'étés ont coulé?

Livre objet à quatre mains, imprimé en risographie

Sur une île un père, une fille, une grand-mère

et puis le chat.

Combien d’étés ont coulés est un livre, ou en tout cas s’inspire d’un livre, celui d’un été, écrit par l’auteure finnoise Tove Jansson.

Commencée à l’aube de l’été 2015, « Combien d’étés ont coulé? » est un projet de micro-édition réalisé à quatre mains avec Raphaëlle Goffaux.

Notre collaboration avec Raphaëlle est partie d’une envie commune, celle de travailler autour du livre, de la narration, en nous lançant dans l’aventure de l’autoédition.

Le livre d’un été

Bien vite, nous avons décidé de travailler autour du « livre d’un été » de Tove Jansson, contant l’histoire d’un père, d’une petite fille, d’une grand-mère et du chat vivant, le temps d’un été, sur une petite île au large des côtes finnoises.

Livre que nous avons tous deux dévoré et adoré.

« Le livre d’un été » éditions Albin Michel (folio) 1978

Le pli

Le pouvoir transcendantal du livre est inscrit dans le pli. Le pli est la forme élémentaire du livre.

Michel Melot

Le point de départ était de trouver un pli permettant, à partir d’une simple feuille A3 imprimée, d’avoir plusieurs lectures d’une image, en amorçant une narration, et en créant une sorte de petit livre sans reliure. Après maintes recherches, Raphaëlle a trouvé le pli qu’il nous fallait.

Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama

Et nous avons peu à peu décidé que notre « livre » prendrait la forme de cinq pages A3 pliées, une page par « personnage » (l’île, le père, la petite fille, la grand-mère et le chat). Ces cinq pages sont regroupées pliées dans un étui, mais peuvent tenir debout pour être exposées.

La risographie

Une fois le projet sur les rails, c’est tout naturellement que nous nous sommes dirigés vers la risographie (sorte de curieux mélange entre photocopie et sérigraphie), à l’atelier Rosi pour imprimer notre projet.

Raphaëlle étant lithographe, et moi graveur, cette technique, qui permet d’avoir des couleurs pures et de jouer sur le mélange de celles-ci, nous est apparue comme le compromis idéal entre une production artisanale et l’édition à plusieurs exemplaires.

C’est finalement en septembre et octobre 2017 (trois étés ayant passés), que nous avons pu présenter ce projet sous sa forme finale lors de deux expositions (à Saint-Gilles et à Boitsfort).

Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama

Ce livre (ainsi que d’autres de mes livres) est consultable au CLA (collection de livres d’artistes de la bibliothèque de Watermael-Boitsfort) et à la bibliothèque de Mons.