18 juin – Lecture à la librairie la Licorne

A la librairie La Licorne, ce 18 juin à 11h : lecture de l’album jeunesse Tôa Moä en compagnie des auteurs Stéphane Ebner et Nicolas Mayné

Venez nombreux !

Librairie La Licorne – 715 chaussée d’Alsemberg, 1180 Uccle

entrée libre

Découvrez tôa Moä!

livre pour les enfants à partir de 5 ans, aux éditions Esperluète

Recevez du nouveau contenu directement dans votre boîte de réception.

Articles similaires:

Articles du blog en lien avec l’illustration

EXPOSITION TÔA MOÄ à Liège

TÔA MOÄ voyage! passant de la jungle à la ville, nous avons eu le plaisir d’être invité par la librairie La Grande Ourse à Liège pour organiser une petite exposition autour de notre livre…

Au programme:

Lundi 23 MAI:

18h: vernissage

19h: rencontre entre Anne Leloup (éditrice) et les deux auteurs

Du 24 mai au 25 juin:

Exposition visible du mardi au samedi de 10h à 18h.

Librairie La Grande Ourse, rue Maghin 95, 4000 Liège (entre la Meuse et les coteaux, dans le quartier Saint-Léonard).

Parking relativement aisé et gratuit dans la rue. Et sinon à 100 m d’un arrêt de bus (lignes 1,4 et 24). Parking à vélo devant la maison médicale.

Recevez du nouveau contenu directement dans votre boîte de réception.

Articles similaires:

Articles du blog en lien avec l’illustration

Jeudi 19 mai: Quelqu’un livre Autour de tôa moä

Notre livre TÔA MOÄ est sorti en décembre dernier, et continue son petit bonhomme de chemin… Dans ce cadre, j’aurai le plaisir de participer à un atelier et une rencontre avec mon ami Stéphane Ebner à la bibliothèque de Wateramael-Boitsfort le jeudi 19 mai…

Jeudi 19 mai 2022

18h30 Atelier des métamorphoses (adultes inscription indispensable pour l’atelier)

On vous proposera de confectionner un petit carnet où tout change… métamorphose du texte, métamorphose de l’image, du coq à l’âne ou du mari transi à la cafetière Bialetti !

Renseignements et inscription : bib.francophone@wb1170.brussels ou 02 660 07 94

19h30 – Discussion avec Stéphane Ebner autour de notre livre (ouvert à tous)

Avec présentation des planches originales.

Espace Delvaux – 3e étage

Rue Gratès 3, 1170 Watermael-Boitsfort

TÔA MOÄ

Éditons Esperluète, 2021

ISBN 9782359841473

Recevez du nouveau contenu directement dans votre boîte de réception.

Articles similaires:

Articles du blog en lien avec l’illustration

Devoirs de vacances [2]

Je continue ma nouvelle petit habitude, c’est à dire que, durant les congés, je dessine et peint mon jardin 😉 La vue est toujours celle de ma cuisine (je ne m’en lasse pas).

Dans cet article, ce sont les congés de Noël, à cheval sur 2021 et 2022, qui sont mis à l’honneur!

Et au niveau contraintes: de la couleur, de la couleur et de la couleur, ainsi que peindre directement (sans bâtir préalablement l’image au crayon)… Bon, j’avoue, pour une image j’ai un peu triché sur la dernière consigne 😬

Technique: gouache et aquarelle. Format 12x18cm

Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama

Découvrez aussi la petite vidéo réalisée autour de la création d’une de ces peintures:


Recevez du nouveau contenu directement dans votre boîte de réception.

Articles du blog en lien avec le dessin

Sortie du livre Tôa Moä

Bonne nouvelle! Fruit d’une longue collaboration avec mon ami Stéphane Ebner, le livre Tôa Moä est enfin sorti aux éditions Esperluète!!!

Présentation

Un mur en briques et derrière, dense et colorée, une jungle… de celles que l’on explore, à l’aventure, au mépris des risques, et à l’affût d’une rencontre.

Dans cette jungle, un Loris, petit, timide et très embêté, cherche de l’aide, car il a coincé son ba… Mais on l’interrompt, on le houspille, on le pourchasse! Et cette jungle chatoyante devient familière à chaque enfant. Terrain de jeu, où l’on chantonne, où l’on joue aux indiens, où l’on se bagarre parfois, et surtout, où l’on se crée des amis, cette jungle ne serait-elle pas, en fin de compte, une cour de récréation?

Parce que tout le monde le sait, la cour de récréation, c’est parfois un peu la jungle. La comparaison est connue, elle est ici assumée et revendiquée par Stéphane Ebner et Nicolas Mayné qui la prennent au pied de la lettre : enfants, indiens et animaux sauvages se côtoient, se confondent, et finalement ne font plus qu’un. Et dans ce milieu hostile, comment notre petit Loris, si doux, si timide, trouvera-t-il sa place? Entre tentative maladroite, incompréhension, faux problème et vraies questions, finira-t-il par trouver un allié pour retrouver son ba… son ballon? (la réponse est évidemment oui).

Dans la jungle de Tôa Moä, chacun cherche sa place, tente de se conformer au groupe, parce qu’être accepté est l’une des questions fondamentales de l’enfance. Où se faire des amis? comment laisser la place à l’autre?

Les deux amis artistes, Stéphane Ebner et Nicolas Mayné, explorent ces questions universelles dans un album qui foisonne de détails à observer dans des illustrations hautes en couleurs et où le texte se scande et se raconte à hauteur d’enfant.

Voici un petit trailer:

Et quelle émotion de recevoir enfin les premiers exemplaires 🙂

Recevez du nouveau contenu directement dans votre boîte de réception.

Articles similaires:

Articles du blog en lien avec l’illustration

Exposition collective « le pendu dépendu » jusqu’au 19/09

Méfiez- vous des aubergistes, résistez à la tentation ! Voilà ce à quoi on vous met en garde dans cette légende datant de 1090 née sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle.

Basée sur la version de Santo Domingo de la Calzava ramenée dans ses valises par un Jean-Pierre Lipit baroudeur et habilement revisitée par Anne Versailles, cette édition KASBA reprend les gravures de:

Élisabeth Bronitz, Jean Coulon, Chris Delville, Gilles Hébette, Ludmila Krasnova, Jean-Pierre Lipit, Max Lapiower, Nicolas Mayné et Anne-Françoise Quoitin.

Avec une mise en page d’Herman Lampaert.

​Et nous sommes heureux de vous la faire découvrir, ainsi que d’autres gravures des artistes participants, lors de cette exposition qui se tiendra du 04 au 19 septembre aux Écuries de la Maison Haute à Watermael-Boitsfort.

Écuries de la Maison Haute
place Antoine Gilson 3
1170 Watermael-Boitsfort

Je serai présent les jeudis 9 et 16 septembre, de 17h à 20h 😉

Exposition visible du 04 au 19 septembre:

JE & VE: 17h > 20h
ME & SA: 13h > 18h
DI: 10h > 16h

Vous pourrez notamment y découvrir mon dernier petit livre accordéon « à l’ombre de mon arbre »

Recevez du nouveau contenu directement dans votre boîte de réception.

Articles du blog en lien avec la gravure

À yeux clos [5]

Toujours dans la série « à yeux clos » (paysages réalisés en partie les yeux fermés), voici deux nouvelles lithographies en grand format (enfin, 40x60cm, ce qui pour moi représente un grand format ;-)).

En même temps que je confectionnais mon premier petit leporello de la série (et petit est le mot, 8x8cm), je me suis attaqué à deux grandes pierres (mon dos s’en souvient encore) pour réaliser deux nouvelles lithographies monumentales (40x60cm, notez l’exploit).

Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama

Si une partie plus au moins grande du dessin sur la pierre est réalisée à l’aveugle (d’où le titre « à yeux clos »), les réserves de blanc (étape préalable au dessin, qui va venir bâtir l’image) sont réalisées à yeux grands ouverts.

Dans le cas de la première lithographie, la plus foncée, je me suis inspiré, pour placer les blancs, d’une gravure du peintre et graveur Hercules Seghers:

Dans le cas de la seconde lithographie par contre, je me suis inspiré du résultat d’un petit exercice de dessin d’observation réalisé quelques semaines plus tôt:

Première étape, le modèle – réalisation d’un petit paysage de papier

Deuxième étape, le dessin d’observation au crayon

Troisième étape le dessin sur la pierre

Et dernière étape, l’impression

Comparaison: Dessin / lithographie

(faites glisser les petites flèches de gauche à droite pour comparer)

Histoire à suivre 😉

Recevez du nouveau contenu directement dans votre boîte de réception.

Articles du blog en lien avec la gravure

À yeux clos [4]

Suite de la série « à yeux clos ». Après les leporellos dessinés, les premières lithographies, voici la suite logique, mêlant lithographie et livre accordéon .

Dès la création de mes premiers leporellos (livres accordéons) en dessin, l’envie m’était venue de répéter la démarche en lithographie.

Il m’a fallut pour ça un peu de temps, tout d’abord pour trouver comment transcrire la démarche en lithographie, faire des essais, et puis un peu de temps aussi pour me motiver à me casser la tête (et peut-être les dents) sur ce projet (où la précision est le maître mot)…

Ce livre (ainsi que d’autres de mes livres) est normalement consultable à la bibliothèque de Mons.

Tout d’abord quelques photos de la pierre, avec le premier état du dessin (prêt à être retravaillé), et les nouvelles réserves à la gomme arabique bleue (qui donne un assez beau résultat éphémère).

Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama

Après l’impression des 15 exemplaires, il faut tout plier 😀

Et après avoir rogné, ajouté la couverture, le texte et une pointe de couleur…

… voici le résultat final:

Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama

Et comme les photos sont parfois trompeuses sur la taille des choses, le voici dans ma main 😉

Histoire à suivre 😉

Recevez du nouveau contenu directement dans votre boîte de réception.

Articles du blog en lien avec le livre d’artistes