Oh la gourmande!

Gilbertine adore manger! Et elle mange tout et n’importe quoi! Sois sage comme une image avec elle, sinon…

Elle te mangera!

Regarde la vidéo, et puis suis les indications ci dessous:

1. Découpe et plie la feuille comme pour la bêbête (clique ici pour voir comment faire)

2. Ajoute la bouche

Dessine (ou découpe dans du papier coloré et colle) la lèvre supérieure au-dessus du pli:

Et la lèvre inférieure en-dessous:

3. On ouvre grand les yeux!

Dessine, coupe, colle les yeux, le nez et le reste du visage:

4. On ouvre grand la bouche!

Et dessines-en l’intérieur:

4. Mais… quelle gourmande!

Dessine, coupe, colle et ajoute dans sa bouche tout ce que cette gourmande a bien pu manger…

Bonjour l’indigestion!

À toi de jouer maintenant, créé ta propre gourmande (ou ton gourmand si tu préfères un garçon)… Ça peut aussi être une tête d’animal ou bien de monstre!!! Grrrrrr

Et voici une petite vidéo faite à partir du gourmand d’une de mes élèves:

Recevez du nouveau contenu directement dans votre boîte de réception.

Articles du blog en lien avec les activités pour enfants

Les bêbêtes se fâchent

Il vaut mieux ne pas ennuyer les bêbêtes cruelles et sauvages… Car gare à toi si elles se fâchent!

Cet atelier à été proposé à des enfants entre 6 et 12 ans, et peut connaitre maintes variations…

Il te faut:

  • Une feuille (le format est au choix, j’ai choisi un format A3 et, pour changer un peu, du papier coloré)
  • Des crayons de couleur et/ou de l’aquarelle
  • Des ciseaux

Au boulot!

Pour la voir sur YouTube cliquez ici

Regarde la vidéo, puis suis les indications ci-dessous:

1. Prends la feuille et plie-la dans le sens de la largeur

Applique-toi bien. Les bords les plus grands doivent bien se toucher.

2. Découpe le pli

Avec les ciseaux, découpe bien au niveau du pli.

Tu obtiens alors deux languettes.

On n’en utilisera qu’une, la seconde pourra te servir pour une autre bêbête ou pour une variante (voir plus bas).

3. Plie une des deux languettes en deux dans le sens de la longueur

La languette est maintenant divisée en deux moitiés.

4. Plie une des moitié en deux

Fais bien attention à ne plier qu’une moitié!

La languette doit maintenant former une sorte de Z .

5. Maintenant choisis un animal et dessine-le sur les deux côtés de la feuille

Par exemple moi j’adore les girafes, donc j’ai décidé de dessiner une girafe:

Il y a un truc qui cloche…

Elle ne te parait pas une peu bizarre ma girafe?

Je sais! J’ai oublié un truc!!!

Son chapeau! Une vraie girafe ne sort jamais sans chapeau (c’est bien connu)…

Tu peux aussi ajouter un décor:

6. Il va falloir maintenant ouvrir la feuille et imaginer ce qui arrive quand BÊBÊTE SE FÂCHE!

Et voilà, c’est fini 😉

Bonus

Tu te souviens, tu avais une deuxième languette. Maintenant à toi d’imaginer une variante…

Exemple, que se passe-t-il quand:

  • Bêbête est amoureuse?
  • Bêbête a peur?
  • Bêbête a bien mangé? (on ouvre et on découvre l’intérieur de son estomac).
  • Etc.

Autre variante

La gourmande! (ou le gourmand si tu préfères faire un garçon)

Et pour finir quelques bêbêtes de mes élèves:

Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama

Recevez du nouveau contenu directement dans votre boîte de réception.

Articles du blog en lien avec les activités pour enfants

Le château du roi Rutabaga

Un monstre, endormi depuis des siècles dans sa grotte se réveille. Pas de chance pour le pauvre roi Rutabaga et son étrange château!

Cet atelier a été proposé à des enfants entre 6 et 12 ans, et a comme point de départ l’histoire du pauvre roi Rutabaga que voici:

Il était une fois, il y a très très très très très très très très très très longtemps, un roi (le roi Rutabaga Ier) qui, pour construire son château fort, jeta son dévolu sur une magnifique colline où se trouvait l’entrée d’une grotte.
Désireux de construire un château futuriste qui épaterait la galerie, notre intrépide bâtisseur décida de prendre conseil auprès de Théodorus l’enchanteur, magicien-alchimiste de la cour.

Théodorus avait en effet un don, celui de voyager, en rêve, dans le futur.

Prenant nos usines d’aujourd’hui pour les somptueux palais de demain, il les décrivit en détail aux architectes de la cour, qui durent s’en inspirer pour construire un château fort à l’allure on ne peut plus singulière.

Avant-projet d’un architecte adorant la couleur
Le roi Rutabaga peint avec son étrange château

Ce que tout ce petit monde ne savait pas, c’est que dans la grotte, dont l’entrée fût bouchée pour construire le château, sommeillait depuis plusieurs siècles un monstre terrible, haut comme trois forteresses, et de fort mauvais poil au lever.

Ce monstre était aussi « polymorphe », c’est-à-dire qu’il changeait d’allure selon la personne qui le regardait, prenant les traits de la chose la plus hideuse et terrifiante pour cette personne.

Après avoir mangé un bon bol de petits enfants séchés avec du lait, et traîné un peu sur Fessedebouc® (le réseau social des monstres), notre effroyable ami décida, après tous ces siècles, d’aller prendre un peu l’air. Mais là, surprise, l’entrée de sa grotte avait été bouchée

Et c’est là que l’activité commence!

Nous allons représenter le moment où le monstre furieux sort de sa grotte et se retrouve en plein milieu du château, on va donc commencer en préparant le château et le monstre.

Il te faut:

  • Un morceau de carton (qui servira pour faire le sol, sa taille dépendra donc de la taille que tu veux pour le château)
  • Du matériel de dessin (crayons, feutres, fluos, etc.)
  • Du papier coloré (si tu n’en as pas tu peux toujours en faire toi-même en coloriant une feuille de papier)
  • Des images d’usines et de châteaux (tu en trouveras à imprimer en cliquant ici), si tu ne peux pas les imprimer, tu peux aussi les dessiner
  • Des ciseaux
  • Une agrafeuse (facultatif)
  • De la bonne colle (idéalement une colle blanche qui sèche vite type colle de reliure)

Consignes:

1 – On découpe!

Après avoir imprimé les images de châteaux et d’usines que tu peux trouver en cliquant ici, choisis les parties qui t’intéressent, et découpe-les.

Attention, tu dois laisser dans le bas un onglet qui te servira à mettre la colle et coller sur le sol (si c’est trop tard pas de souci, prends des petits morceaux de papier pliés en deux)

N’oublie pas l’onglet (la partie blanche avec la croix)

Pour faire tenir un morceau du château debout, il faut le plier en deux (et couper l’onglet au niveau du plis).

2 – 1,2,3 coloriez!

Une fois que tu as tout découpé, n’hésite pas à mettre plein de couleurs (en effet, le roi Rutabaga adorait la couleur)! Tu peux aussi découper dans le papier coloré des parties du château que tu inventes.

Et n’oublie pas de faire le monstre!

Tout est fini? Super! c’est maintenant que ça devient un peu difficile…

3- Et on assemble!

Avec la colle (ou l’agrafeuse) assemble les différentes parties du château ensembles, et puis mets de la colle sur les onglets, et colle le tout sur le morceau de carton (le sol).

Et voilà!

C’est ici la version de base, à toi d’imaginer des variantes. Et si tu as beaucoup de temps devant toi, tu peux faire un château plus grand, et décorer le sol…

Voici quelques réalisations de mes élèves:

Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama

Recevez du nouveau contenu directement dans votre boîte de réception.

Articles du blog en lien avec les activités pour enfants